Charles Raphaël Payeur


Charles-Rafaël Payeur est né le 31 octobre 1962, à Thetford Mines, un petit village minier de la province de Québec, au Canada. Après ses études primaires, il a complété des études secondaires au Séminaire de la Très Sainte Trinité, à St-Bruno (Canada), de 1975 à 1980, avant de poursuivre ses études en sciences de la santé, un cours préparatoire aux études de médecine, au CEGEP de Sherbrooke, de 1980 à 1982. Il est ensuite entré à l’Université de Sherbrooke pour y faire des études de philosophie et de théologie, de 1982 à 1987.

Parallèlement à son cursus scolaire, Charles-Rafaël Payeur chercha très tôt des réponses aux grandes questions existentielles qui l’habitaient. Sans pouvoir encore le formuler clairement, il était également à la recherche d’une démarche de développement psychologique et spirituel, ce qu’il ne trouva pas dans les enseignements relativement pauvres de la paroisse catholique romaine que sa famille fréquentait assidûment. C’est pour ces raisons qu’il entreprit des recherches dans diverses écoles initiatiques. Cette quête lui apporta, du moins momentanément, des réponses aux grandes questions qu’il se posait. Parmi ces organisations, il s’engagea tout d’abord au sein de la Fraternité Rosicrucienne, fondée par le théosophe Max Heindel.

Depuis la fin des années 1980, Charles-Rafaël Payeur conçoit et accompagne également de très nombreux voyages à caractère culturel. Les premiers furent mis en place en Égypte, où il se rendait pour ses recherches sur la mort et les rites funéraires. Il a ainsi guidé des groupes sur les principaux sites de l’Égypte pharaonique : la pyramide de Kéops, le temple d’Edfou, le temple de Denderah ou celui d’Abydos, des lieux auxquels il accédait toujours en dehors des heures d’ouverture aux touristes. Puis, la terre d’Israël et le mont Karkom furent l’objet de ses principaux voyages, toujours guidé par ses recherches personnelles. Le circuit des sept églises de l’Apocalypse, et celui des monastères syro-jacobites, tous deux en Turquie, lui ont également permis d’approfondir et de partager certaines facettes de la tradition chrétienne. Pensons enfin aux expéditions, hors circuit, qu’il a organisées aux USA, au Canada, au Mexique, au Guatemala, au Honduras ou au Vénézuéla, à la rencontre des civilisations amérindiennes passées et actuelles.

Outre ces longs voyages, toujours atypiques et profondément enrichissants, Charles-Rafaël Payeur propose des pèlerinages organisés sur les hauts-lieux sacrés de la chrétienté, dont les cathédrales de Chartres, de Paris, de Strasbourg, de Metz, d’Amiens, de Bourges ou de Reims, mais aussi au Puy en Velay, à Paray-le-Monial, à Vézelay, à Lourdes, au Mont St-Michel, à Assise, à Rome, à Prague, à Patmos ou à Mexico (Notre Dame de la Guadeloupe). Au cours de ces pèlerinages organisés depuis vingt ans, il a notamment décrypté, pour mieux éclairer ceux qu’il accompagnait, la symbolique des portails Ouest de nombreuses cathédrales. Il a aussi redécouvert les circuits initiatiques que ces édifices sacrés proposent aux pèlerins.

Depuis 1985, Charles-Rafaël Payeur continue également de présenter des cycles de conférences, en Europe et au Canada, et d’animer des formations portant sur de nombreux sujets qui ne sont pas forcément liés à la tradition chrétienne pour laquelle il n’a jamais fait de prosélytisme. Il offre ainsi, à travers ses conférences et ses ouvrages, un enseignement qui aborde les grandes questions existentielles que se posent beaucoup d’êtres humains. Il permet à chacun de remettre le sacré au cœur de son quotidien, apprenant d’abord à le percevoir, pour ensuite le traquer dans les plus petites choses de la vie. Pour les auditeurs éloignés de la tradition chrétienne, son enseignement permet d’entreprendre une démarche de développement personnel et d’éveil spirituel, sans que le parcours soit religieux ou confessionnel. Le travail s’articule toujours toutefois autour d’une expérience de l’amour (amour de soi-même, amour de l’autre et amour du Tout-Autre).

Lire sa biographie complète sur son site : www.charlesrafaelpayeur.com/documents/biographie.html

Son site : www.charlesrafaelpayeur.com

Prochaines dates

Lundi 25 Mars 2019 à 20h

Symbolisme du corps humain et guérison

Passionné de biologie depuis sa plus tendre enfance, Charles-Rafaël Payeur a consacré de nombreuses années à étudier de très près le symbolisme du corps humain, afin d’y découvrir les clefs d’un développement intégral de la nature humaine. Il s’est d’abord initié à cette perspective avec les travaux du docteur Francis Lefébure, médecin externe des hôpitaux de Paris, avec lequel il a eu le bonheur de travailler.

Puis, il s’est intéressé à des approches plus traditionnelles, apprenant notamment à renouer avec une anthropologie ternaire à travers les travaux de Michel Fromaget. S’appuyant sur ces travaux et sur ceux de la recherche médicale contemporaine, il a peu à peu découvert à quel point le corps humain est une « somatisation » du plan psychique et du plan spirituel qui composent l’être humain.

Grâce à une exploration longue et méthodique de l’anatomie et de la physiologie, Charles-Rafaël Payeur a établi des liens très étroits entre la forme générale d’un organe, ses caractéristiques macroscopiques et microscopiques, ses particularités physiologiques et les enjeux psychologiques et spirituels correspondants. Une telle approche permet de cerner les clefs nécessaires à un épanouissement physique, psychique et spirituel susceptible de conduire l’homme au bonheur. Cela permet également de jeter un regard nouveau sur les disfonctionnements du corps, introduisant chez le malade une notion de responsabilité.

Lieu : Salle BTP 344 Boulevard Michelet, 13009 Marseille

Participation : 15€ (adhérent : 10€)

 

Réservations :
complétez le formulaire en ligne


Photos

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Partagez