Jean-Luc Leguay

Alchimiste Enlumineur


Jean-Luc Leguay, qui signe sous le nom d'Heraclius A., est aujourd’hui l’un des derniers maîtres enlumineurs. Il resterait a l'heure actuelle six enlumineurs réguliers- c'est-à-dire, non issus d’une école d’art avec enseignement collectif, mais d’une filiation maître à disciple, individuelle et ininterrompue depuis des siècles.

Initié pendant dix ans à cette science sacrée par un moine ermite près de Naples, Jean-Luc Leguay est devenu, depuis la mort de son maître, le détenteur d’un savoir initiatique de l’école italienne et, en même temps, le premier laic de cette tradition remontant au VIIIème siècle.

Ce « passeur de lumière » sort de l'anonymat en 1997 : l’enluminure ne saurait rester dans l’ombre élitiste de quelques bibliothèques et musées. Il publie trois ouvrages : Percevalle Gallois (1997), Le livre de l’Apocalypse (2000) et La Divine Comédie (2003), tous trois parus chez Albin Michel-Ipomée.

Il confie son itinéraire unique et les étapes de son initiation dans Le Maître de Lumière, (Albin Michel, avril 2004) : il y dévoile les liens subtils qui existent entre géométrie et métaphysique, donne quelques secrets de fabrication et, surtout révèle le long -et souvent douloureux- voyage intérieur qui fut le sien.

En avril 2008, les éditions Dervy publient Le tracé du Maître. Ce livre entre récit et essai est une invitation faite aux hommes et aux femmes qui ne savent comment aplanir les sentiers et tracer leur chemin au milieu des difficultés de la vie, à sentir combien la transmission spirituelle des anciens estessentielle pour devenir eux-mêmes.

Son site : www.enlumineur.fr

Son autre site : leguayart.com

Quelques livres :


Voir les interventions passées


Photos

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Partagez