Nabankur Bhattacharya Et ​Maitryee


Nabankur Bhattacharya

Né en 1969 dans une famille de musiciens, Nabankur Bhattacharya commence l'étude des tablas à l'age de sept ans. C'est d'abord son frère aîné Trinankur Bhattacharya qui se charge de l'instruire. A quinze ans, il obtient le diplôme « Sangeet Visharad » de le l'Université de Allahabad, après avoir étudié pendant cinq ans la théorie de la musique classique indienne.

A vingt-quatre ans, apès une série de sélections au niveau nationalm il décroche la bourse qu'accorde annuellement le Ministère de la Culture Indienne aux trente musiciens les plus talentueux pour permettre à ceux-ci de poursuivre l'étude de leur instrument dans les meilleures conditions possibles. Au même moment, il devient l'élève du très célèbre Pandit Anindo Chatterjee, dont il restera le disciple. Nabankur Bhattacharya a joué sur scène partout en Inde, et a accompagné des musiciens:

Pandit Anindo Chatterjee (tabla), Pandit Dhruvo ghosh (sarengee), Juan Carmona (guitar), Bijan Chemirani (zarb), Maria Chemirani (chant), Claude Gastaldin (batteur), Shadi Fathi (setar iranienne), Sayon Bamba-Camera (chant), Marc Libeskind (sit-guitar), Pandit A.T. Kanan (chant), Pandit Ulhas Kashalkar (chant), Pandit Sukhdev Mishra (violon), Pandit Kumar Prasad Mukherjee (chant), Bidushi Lakshmi Shankar (chant), Sreemati Prabha Atre (chant), Pandit Barun Pal (hangsa-veena), Pandit Kumar Ray (chant), Pandit Saugata Roy Chowdhury (sarod), Ustad Kamal Sabri (sarangee), Bidushi Meeta Pandit (chant), Sreemati Sharmila Sharma (danse kathak), Srikanto Acharya (chant), Sudeshna Bhattacharya (sarod), Smt. Kakoli Sengupta (chant-Bhajan), Pandit Ashim Bandhu Bhattacharya (danse kathak), Dr. Maitryee Mahatma (danse kathak), Philippe Gauby (Sitar) Reynald Halloy (chant), Pandit Ashok Pathak (Sitar), Bert Cornelis (Sitar), Pandit Sandeep Chatterjee (Santoor), Pandit Debasish Bhattacharya (indian classical guitar).

Depuis 2000 il se produit aussi en Europe, en Norvège, en Suède, en Suisse, en Belgique, en Almagne, en Afrique, en Algérie et à l'ille de la Réunion.

Nabankur Bhattacharya commence l'étude des tablas à l'âge de sept ans. C'est son frère aîné, Trinankur Bhattacharya, qui se charge de l'instruire. A quinze ans, il obtient le diplôme Sangeet Visharad  de l'Université d’Allahabad, après avoir étudié pendant cinq ans la théorie de la musique classique indienne. À vingt-quatre ans, il décroche la bourse qu'accorde annuellement le Ministère de la Culture Indienne aux trente musiciens les plus talentueux pour permettre à ceux-ci de poursuivre l'étude de leur instrument dans les meilleures conditions possibles. Au même moment, il devient l'élève du très célèbre Pandit Anindo Chatterjee, dont il restera le disciple. Nabankur Bhattacharya a joué sur scène partout en Inde et a accompagné des musiciens, chanteurs et danseurs de renom, comme Pandit A.T.Kanan, Bidushi Lakshmi Shankar, Bidushi Prabha Atre, Pandit Bhimsen Joshi, Pandit Ulhas Koshalkar, Mita Pandit, Ustad Kamal Sabri… Depuis 2000, il se produit en Europe, sur le continent africain et à La Réunion. Il réside à Marseille où il enseigne les tablas et contribue activement à la vie artistique régionale en donnant des concerts de musique indienne et en participant à plusieurs créations musicales avec des musiciens européens.

Nabankur Bhattacharya, né en Inde à Bankura, est disciple du célèbre maître Pandit Anindo Chatterjee et le neveu de Pandit Damarupani Bhattacharya. A quinze ans, il obtient le diplôme Sangeet Visharad  de l'Université d’Allahabad. À vingt-quatre ans, il décroche la bourse du Ministère de la Culture Indienne.

Nabankur Bhattacharya a joué sur scène partout en Inde et a accompagné des musiciens, chanteurs et danseurs de renom, comme Pandit A.T.Kanan, Bidushi Lakshmi Shankar, Bidushi Prabha Atre, Pandit Bhimsen Joshi, Pandit Ulhas Koshalkar, Mita Pandit, Ustad Kamal Sabri…

Bien que ses racines musicales restent incontestablement hindustani, Nabankur Bhattacharya s'adapte avec une aisance naturelle à tout autre style. Depuis 2000, il se produit en Europe, sur le continent africain et à La Réunion. Il réside à Marseille où il enseigne les tablas et contribue activement à la vie artistique régionale en donnant des concerts de musique indienne et en participant à plusieurs créations musicales avec des musiciens européens.

 

​Maitryee

Chorégraphe & Danseuse Kathak
Co-fondatrice de l'Association TAAL TARANG - Indian Arts Academy
​Directeur Artistique du Festival MEHFIL, Marseille, FRANCE
​Auteur de la thèse "Sita et ses doubles : mythes et représentations dans les oeuvres d'Ananda Devi"

​Née à Calcutta, Maitryee Mahatma est danseuse de Kathak, formée notamment par Shikha Khare, Sharmila Sharma, Pandit Ashimbandhu Bhattacharya et Pandit Birju Maharaj, le plus grand maître du style (Lucknow). Sur scène depuis l’âge de dix ans, sa danse est marquée par un travail rythmique virtuose et la subtilité des expressions. Elle est également titulaire d’un Doctorat en Lettres françaises (Université Paris 13, 2008). Sa thèse « Sita et ses doubles : mythes et représentations dans l’oeuvre d’Ananda Devi » est le fruit d’une recherche sur les figures féminines mythiques indiennes et l’a poussée à réfléchir sur l’identité ancienne et actuelle de la femme Hindoue. Ces réflexions influencent considérablement son rapport à la danse.

​Maitryee vit en France depuis 2002, et se produit régulièrement en Europe avec des chanteurs, des musiciens et danseur indiens très connu (Pandit Narendra Mishra, Pandit Sukhdev Prasad Mishra, Pandit Saugata Roy Chowdhury, Nabankur Bhattacharya et Pandit Chiranjib Chakrabarti et Pandit Ashimbandhu Bhattacharya) dans des récitals de Kathak, ainsi que dans des projets déclinant les thèmes de la rencontre des cultures et des arts.

C’est le cas d’ « Indalousie », création danse et musique sur des répertoires indien, arabo-andalou et mauresques (Bonlieu, scène nationale d’Annecy, 2010, Festival de musique sacrée, Abbaye de Sylvanès, 2010), de « Quand le silence crie », création Kathak et Flamenco avec la danseuse La Rubia (Cité de la Musique, Marseille, 2010), de son spectacle « Rassa », avec le groupe Jhankar dont elle est l’un des membre fondateur (Festival d’Art sacré de Vauvenargues, 2010, Musée Guimet, Paris, 2011, Festival Le Monde est en Région, Dignes les Bains, 2014), du spectacle « L’Eveil », rencontre avec le danseur Filibert Tologo (danse afro-contemporaine) et le groupe Gender Revolution (MICR et Festival de l’Aube, Genève 2010, 2011), de « Chrysalide », rencontre avec l’auteur-compositeur belge Reynald Halloy (Radhadesh, Belgique, 2012, Alliance Française, New-Delhi, Inde, 2013), de « L’offrande lyrique », hommage au poète Rabindranath Tagore ( Cité de la Musique, Marseille, 2011, Théâtre Jeu de Paume, Aix en Provence, 2016) ; des spectacles mêlant texte, danse et musique « Sohamasmi » (Teatro Nuovo, Come, Italie, 2012), et « Durga, c’est moi », sa création (Festival La Cour des Contes, Genève, Cité de la Musique, Marseille, 2013) ; elle est directrice artistique d’ « Alice en Inde », (Festival Marseille 2013 Capitale de la Culture), et de sa toute dernière création « Ashtanayikas – les huits visages de la femme amoureuse» qu'elle a monté dans le cadre du Festival Namasté France (Cité de la Musique, Marseille, 2016).​

Maitryee anime des stages et des master-class de danse Kathak (CNSM de Lyon, 2011) au (Festival des Suds à Arles, 2012 ) au (Concervatoire de Brive, 2013) et à (l'AKDT Neuf Château, Belgique 2013-2014), à (l'Uni Mail, Genève 2016-2017). Depuis 2015 elle propose des stages trimestriels à la Cité de la Musique, Marseille. Elle est également intervenante à l'Institut International des Musiques du Monde dpuis 2016.

www.maitryee-mahatma.fr


Voir les interventions passées


Photos

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Partagez