Festival des Nouveaux Mondes

pourquoi un festival ?

Le festival

Tout a commencé par une semaine tibétaine que javais organisée en juillet 2008, que j'ai fait suivre d'un 1er festival sur les sciences de la conscience l'été 2009, un festival d'élans novateurs encourageant de nouvelles postures et manières d'être au monde.

L'idée m'était venue en 2008 au moment des Jeux Olympiques en Chine. Je voulais faire quelque chose pour le Tibet à un moment crucial où beaucoup d'entre eux s'immolaient pour faire connaître au monde leur tragédie. Je suivais déjà depuis quinze ans leurs enseignements de sagesse auprès de Maîtres qui avaient traversé l'Himalaya et que je retrouvais sur leur terre d'exil en Inde.

Après cette semaine sur le Tibet j'ai eu envie d'élargir les thématiques sur la conscience et la recherche du sens, à travers de nombreuses autres approches afin que chacun puisse choisir son chemin et une voie de réalisation. A l'époque il était innovant d'inviter Pierre Rabhi que tout le monde connait aujourd'hui ou de laisser la parole à un astrophysicien célèbre pour parler d'autres dimensions.

A cette période, étant inconsciente de l'énergie nécessaire pour organiser un festival, je lui donnai la forme d'un festival de 9 jours : ateliers le matin, films l'après-midi et conférences le soir. Ainsi je trouvais habile que le public entende exposer de nouveaux sujets le soir lors des rencontres, conférences ou films puis en goûte l'expérience le lendemain matin dans les ateliers. Pour les festivals suivants, je réduisis de quelques jours leur format. J'ai conscience que j'innovais à ce moment -là, il y avait très peu de festivals sur ces thèmes.

J'étais aidée chaque fois par une vingtaine de bénévoles, qui mettaient leur foi et leur joie au service de cet élan et par le 1er bureau d'association créé en 2009 avec mon frère, un compagnon, des proches et des amis engagés.

La vocation de l'association se dessinait: créer des ponts entre les sagesses anciennes et les nouvelles sciences et apporter des voies créatives de réalisation. Un parti pris résolument positif.

Je viens d'un milieu de méditants. L'expérience m'avait montré directement le Vide qui est en fait un Plein de tous les possibles, une réjouissante extase divine, une présence glorieuse, un potentiel de création infini. J'avais fait l'expérience de la dissolution du monde, celle des apparences pour ne plus goûter que l'espace de l' Unité. Je pouvais donc reconnaître la sagesse des sciences nouvelles qui commençaient à l'expérimenter et l'expliquer au monde... par la logique, la physique quantique et les neurosciences éclairant aujourd'hui ce que la tradition, la méditation et l'intuition montraient depuis toujours.

Voilà pourquoi avec tant de passion, j'ai voulu continuer à travers de multiples programmes et j'en remercie chaque jour tous les acteurs, tous les bénévoles, tous les adhérents et tous les proches.

Le dernier festival a eu lieu en 2015 près de Royan. Une réussite magnifique grâce à vous tous, toujours.

Les temps ayant évolué, les festivals ayant essaimé partout, et n'ayant plus la même énergie ou la même insouciance pour continuer avec autant d'ardeur, les festivals se sont transformés en programmes réguliers à l'année.

Cette petite association pleine de feu et d'amour est devenue au fil du temps un grand réseau de connexions grâce à vous tous, participants, lecteurs et annonceurs.

Les annonces que vous faites paraitre sur notre site nous ont permis d'équilibrer des budgets fragiles.

Nous nous ouvrons aujourd'hui à un catalogue de voyages rares et précieux, pour de petits groupes, dans des lieux consacrés où suivre les pas de ceux qui nous ont précédés nous aident à grandir en conscience.

En septembre 2018 nous organisions une grande fête pour les 10 ans de l'Association et vous étiez nombreux à répondre à l'appel.

Voici le reportage de 15 minutes qu'en a fait gracieusement Luc Bouéry un ami réalisateur.